Le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis 2 Fethi Samti a assuré que « le rapport du médecin légiste au sujet du décès d’Ahmed Ben Amar à Sidi Hessin n’est pas encore publié. »
Lors de son intervention dans Houna Shems lundi, Fethi Samti a déclaré que « toutes les infirmations relayées autour du décès du jeune homme sont erronées. »