Le vice-président de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l'Homme (LTDH) a considéré que « les violences policières récurrentes contre les protestataires montrent la méthodologie de traitement avec les protestations. »
Invité de La Matinale de Shems Fm lundi, Trifi a dénoncé l’absence du dialogue avec les institutions de l’Etat.
Il dénonce aussi l’impunité des agents qui sont à l’origine des « violences. »