La porte-parole du gouvernement Hasna ben Slimen a parlé vendredi, des sanctions contre toute personne qui enfreint les nouvelles mesures de lutte contre la propagation du coronavirus, annoncées pour la période du 09 au 16 mai.
Lors de son intervention dans Houna Shems, Ben Slimen a précisé que « les sanctions consistent en des amendes qui peuvent aller jusqu’à 5 mille dinars, ou même des arrestations. »