Le député Ennahdha Samir Dilou a considéré « qu’il est honteux que les Tunisiens découvrent le contenu du document relatif aux réformes à mettre en œuvre dans le cadre du nouveau programme avec le FMI, via des informations fuitées à des médias étrangers. »
Lors de son intervention dans Houna Shems, mercredi, Dilou a dénonce l’inaccessibilité de l’assise politique du gouvernement et la commission des finances au parlement à ce document. »