Suite à la disparition d’un yacht d’une valeur de 3 millions de dinars, Haythem Boubaker, le porte-parole du tribunal de première instance de Sousse 2 a indiqué jeudi, que « le ministère public a ouvert une enquête à ce sujet. »
Il a indiqué, lors de son intervention dans Houna Shems, que « le yacht a quitté le port, le 7 juillet à 3h du matin. »
Boubaker a tenu à préciser que le bateau est un sujet de litige entre trois personnes étrangères, et que la disparition du bateau a eu lieu avant la décision d’interdiction aux bateaux de plaisance de naviguer et de quitter les ports.